Le blog de l'épicerie fine et des produits du terroir

L’armagnac

armagnac

L’armagnac est une eau de vie obtenue à partir de vin distillé. Elle est produite dans le sud-ouest de la France plus précisément dans le Gers, les Landes et le Lot-et-Garonne. Il existe aujourd’hui 5 appellations d’origine contrôlée (AOC) pour l’armagnac.

Un peu d’histoire…

La production d’armagnac commence dès le Moyen Age. A cette époque, cette eau-de-vie était utilisée à des fins thérapeutiques. C’est au XIX ème siècle qu’elle connait la gloire et devient un produit de consommation particulièrement apprécié.

Les appellations

Le vignoble de l’armagnac est situé au coeur de la Gascogne et s’étend sur plus de 15000 hectares plus précisément dans le Gers, les Landes et le Lot-et-Garonne.  Cinq appellations d’origine contrôlée (AOC) ont été décernées à cette eau-de-vie riche en saveurs.

  • Armagnac.
  • Bas Armagnac.
  • Haut Armagnac.
  • Armagnac Ténarèze.
  • Blanche Armagnac.

L’ AOC Armagnac, bas Armagnac, Haut Armagnac et Armagnac Ténarèze est réservée aux eaux-de-vie de vin exclusivement vieillies en fût de chêne. Le produit vieilli est de couleur marron doré.

L’AOC blanche Armagnac est réservée aux eaux de vie de vin obtenues sans vieillissement. Le produit fini n’a aucune coloration.

Le cépage

L’armagnac  est obtenu à la suite de la distillation de plusieurs vins comme le baco blanc, la folle blanche, l’ugni blanc, le colombard mais aussi de blanc dame, de graisse, de jurançon blanc, de mauzac blanc et rosé et de meslier Saint François.

La vinification

Les vendanges se déroulent vers le mois d’octobre. Les grappes de raisin qui ont été récoltées sont disposées dans des chais où elles seront éraflées, foulées puis pressées.

A la fin de cette première étape, on obtient un jus de raisin non fermenté appelé le moût. Celui-ci va être disposé dans des cuves en inox pour que les sucres se transforment en alcool grâce aux levures (fermentation).

A savoir:  Aucun produit œnologique n’est ajouté.

Le vin obtenu est très pauvre en alcool, a une acidité totale élevée et une acidité volatile faible.

La distillation

La distillation doit impérativement être réalisée avant le 31 mars suivant la récolte et se fait avec un alambic armagnacais qui distille le vin de manière continue.

Cette méthode traditionnelle permet de conserver les composants du vin. A la fin du processus de distillation, l’eau de vie ressort incolore et contient entre 52 et 72% d’alcool.

Le vieillissement

A la fin de la distillation, l’eau de vie incolore est alors conservée dans des fûts de chêne (bois de Gascogne et du Limousin) appelés aussi « pièces » pour y vieillir et obtenir une coloration marron dorée.

Le vieillissement en fût de chêne permet aux arômes du bois de se mélanger à l’eau de vie qui s’enrichit et s’affine au fil du temps.

A savoir: L’alcool s’évapore et diminue lors du vieillissement.

Une fois le vieillissement terminé, l’armagnac est conservé dans des fûts plus âgés. Le maître de chai peut alors procéder au coupage c’est à dire à l’assemblage de plusieurs armagnacs d’âge différents ou procéder à la mise en bouteille.

L’armagnac vendu se trouve généralement entre 40 et 48% vol. d’alcool.

A savoir: La bouteille d’armagnac une fois ouverte se conserve pendant longtemps. Il convient de la poser verticalement et de la conserver à l’abri de la lumière.

Dégustation:

On déguste généralement l’armagnac à la fin d’un bon repas mais pas seulement. Il peut être utilisé dans de nombreuses recettes culinaires.

 

 

 

 

 

 

Catégorie : Produits régionaux



 

Produits de région - Un site Web-dev74 - Mentions légales