Le blog de l'épicerie fine et des produits du terroir

Les douceurs sucrées de la région Midi-Pyrénées

Outre ses richesses historiques et culturelles, la région Midi-Pyrénées propose des douceurs sucrées très appréciées par les fins gourmets.

La violette de Toulouse

La violette de Toulouse est une petite confiserie fabriquée à partir de fleurs de violettes fraiches particulièrement odorantes. Ces fleurs sont ensuite cristallisées dans du sucre pour devenir un petit bonbon violacé.

Il existe plusieurs variétés de violettes, il y a celles qui sont à croquer et celles qui sont utilisées pour la décoration de nombreux desserts.

La violette est utilisée comme remède médicinal dans le sud de la France depuis des siècles. Elle fit son apparition à Toulouse vers 1755 et ne sera produite qu’à partir de 1845.

La brique du capitole

La brique du capitole est une petite confiserie de forme allongée avec un fourrage praline, amande et noisette.

Le cachou Lajaunie

cachou

Le cachou Lajaunie est un petit bonbon noir au goût de réglisse rangé dans une boite métallique.

Le cachou aurait vu le jour dès le XVIIème siècle dans toute l’Europe et utilisé pour ses vertus médicinales. L’histoire raconte que la recette du cachou aurait été modifiée par un pharmacien toulousain en 1880 et vendu sous son nom dans une boite en métal.

Le berlingot de Cauterets

Le berlingot de Cauterets est une petite confiserie colorée et de forme pyramidale aux parfums divers comme le citron, la fraise, la menthe…

L’histoire raconte que le berlingot aurait vu le jour au XIXème siècle. Son apparition serait liée aux cures thermales. En effet, les curistes se plaignaient très souvent du goût désagréable de l’eau. Le berlingot aurait été crée pour retirer ce mauvais goût.

Le boulet de Montauban

Le boulet de Montauban est une petite confiserie composée d’une noisette enrobée de chocolat et de sucre.

L’histoire raconte que Louis XIII voulait assiéger Montauban mais les protestants refusaient de lui obéir. Devant ce refus, Louis XIII ordonna les tirs de 400 coups de canons contre la ville et notamment contre le clocher de l’église Saint-Jacques. C’est alors que Jacques Dupuy qui avait pour mission de défendre la ville ordonne la création de grosses boules noires ressemblant à des boulets de canon. Le lendemain, Louis XIII prit ses boules en sucre pour de réelles munitions et décida de se retirer.

Les boulets de Montauban sont produits depuis 1880.

Catégorie : Produits régionaux



 

Produits de région - Un site Web-dev74 - Mentions légales